bébé | maman

| Semaine de l’allaitement | J’allaite ma fille … en public

20 octobre 2017

 

    A l’occasion de la semaine de l’allaitement, j’ai décidé d’aborder un sujet qui me tient à cœur et qui concerne pas mal de mamans, à savoir le regard que portent les gens sur l’allaitement en public. L’action d’allaiter son enfant, le nourrir, est trop souvent associé à un acte déplacé, voire (oh mon dieu) sexuel. Avant de me lancer, je tiens quand même à préciser que je respecte profondément toutes les mamans, qu’elles aient choisit d’allaiter ou non, elles exercent le meilleur métier du monde (la « rémunération » étant le bonheur de leurs enfants) – la question n’est pas là. Je dénonce simplement cette tendance qu’ont les gens de mettre les autres mal à l’aise quand ils font quelque chose qu’ils ne comprennent pas bien, et allaiter en public en fait partie.

 

Allaiter, c’est évident comment ?

 

Un jour j’ai demandé à une amie pourquoi elle avait choisi de ne pas allaiter du tout (juste les 3 premiers jours, à la maternité) et elle m’a répondu que c’était « pas son truc »… Alors, je me suis demandée comment quelque chose de si naturel, pour lequel le corps s’organisait et se préparait merveilleusement bien depuis la naissance, pouvait ne pas être « son truc »… Et puis j’ai compris que j’avais eu un exemple : j’ai vu ma mère et ma sœur faire quand j’étais petite et je pense que ça m’a aidé d’avoir un modèle à qui m’identifier.

     Avant même la naissance de ma fille, je savais que je voulais allaiter, j’ai vraiment attendu ce moment avec beaucoup d’impatience. Si bien qu’un jour – je m’en souviens parfaitement bien 😂 – j’étais dans le salon avec mon chéri et mon frère, et là bébé s’est mis à pleurer. Alors, j’ai tendu les bras et baissé mon T-shirt pour la mettre au sein. Gêné, mon frère a ri, et moi, trop concentrée sur la montée de lait, les réactions de ma fille, la posture que j’avais et que je lui faisais prendre (elle avait à peine quelques jours), je n’ai pas prêté attention au fait que j’avais pu le mettre mal à l’aise. Ce n’est que quand mon Jules a soulevé l’hypothèse que je devais peut-être annoncer que j’allais la nourrir que j’ai réalisé que l’action que j’entreprenais et qui visait uniquement à nourrir ma fille pouvait malheureusement avoir un autre sens aux yeux des gens…

 

Et les autres, qu’est-ce qu’ils en pensent ?

 

   Au cours de mes promenades, j’ai rarement eu droit aux regards désapprobateurs des passants mais celui qui m’a sans doute le plus marqué est celui d’une mamie qui passait avec son amoureux qui m’a longtemps regardé, comme si j’allais finir par corriger mon attitude déplacée…Heureusement pour moi, j’ai la chance de partager la vie d’un homme formidable qui me soutien à 200%. D’habitude, les gens évitent de croiser mon regard, les garçons sont curieux et les hommes plutôt mal à l’aise (mais curieux quand même), mais en général j’ai droit à des sourires de la part des filles et jeunes femmes. Et je trouve ce constat plutôt encourageant. Surtout quand on sait qu’en France, l’allaitement ne va pas de soi : quand on dessine un bébé, on le dessine avec son biberon, et rarement au sein de sa mère, et pourtant c’est tellement naturel, pourquoi devrait-on s’en cacher ? Devrait-on nourrir notre enfant autrement – et pas forcément mieux – de peur de gêner les autres ? Ou alors rester cloîtrées à la maison pour être sûre de ne déranger personne peut-être …?

 J’ai choisit de nourrir ma fille quand elle a faim, et ce peu importe le lieu. Bien sûr il y a une manière de faire, je ne suis pas du tout dans la provocation et si je choisi un endroit un peu à l’écart du passage, de l’agitation et surtout du regards des gens, ce n’est pas pour me cacher mais pour que ma fille puisse prendre son repas au calme, le but n’estt pas non plus de s’exhiber.

 

Être discret, c’est possible quand on allaite ?

 

Il y a des moyens d’allaiter sans attirer l’attention autours de nous, mes préférés sont les suivants :

Avoir des sous-vêtements et des vêtements adaptés : bien que représentant un certain budget, les vêtements d’allaitement sont très pratiques et discrets

Porter un vêtement ample sur un autre plus moulant : ce qui nous permet de soulever le premier pour glisser bébé en dessous et le mettre au sein à l’abri des regards

 

Pour conclure

 

   Je voulais juste passer ce petit message, ce n’est pas grand chose, mais ça représente beaucoup pour moi. Personnellement, de toute ma vie je n’ai vu qu’une ou deux mamans allaiter dehors et je trouve ça un peu triste. J’aime me dire qu’en restant fidèle à ce que je suis, je pourrais peut-être servir d’exemple à des petites filles, et la mienne en premier.

 

Et vous, est-ce que vous allaitez quand vous sortez ? Est-ce que ça vous choque de voir une maman donner le sein dans la rue ? N’hésitez pas à partager vos réactions en commentaires <3

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *