bébé | Soins

Ce qu’il faut savoir sur les vergetures

13 septembre 2017

 

Voilà une question que toute future maman se pose naturellement. Et je n’ai pas échappé à la règle ^^’ En fait, je me suis demandée très tôt comment les éviter, avant même de tomber enceinte, car j’en entendais beaucoup – trop – parler. On aurait dit une fatalité…Je vous propose de nous pencher ensemble sur la question afin d’en savoir plus sur le fonctionnement du corps et d’éviter de tomber dans certains pièges.

Qu’est-ce que c’est ?

« Les vergetures sont des zones de peau au niveau desquelles le derme profond, situé entre l’épiderme et l’hypoderme, s’est déchiré spontanément. »

Pour faire très simple, la peau est constituée, dans l’ordre, de trois couches principales : l’épiderme, située à la surface de la peau, le derme et enfin l’hypoderme. Lors d’une prise de poids importante, la peau se tend et le derme, qui est la couche moyenne de la peau et qui contient les fibres élastiques, craque.

Qu’est-ce qui cause les vergetures ?

Il y a les vergetures liées à des problèmes de santé :

Prenons par exemple le syndrome de Cushing qui concerne les personnes ayant un taux de cortisone (qui est une hormone naturellement produite par le corps mais qui peut être prescrite pour des raisons médicales) anormalement élevé. Seulement, il faut savoir que plus il y a de cortisone, moins il y a de collagène. Or le collagène est une protéine qui a pour principale fonction de réparer les tissus du corps…

Et il a les vergetures dites « classiques ».

Elles peuvent êtres causées par :

  • Les hormones : pendant la puberté, la grossesse ou suite à la prise de compléments alimentaires Il faut savoir que c’est une substance anti-inflammatoire quand elle est prescrite contre l’asthme par exemple, mais elle est considérée comme dopante dans le domaine du sport.
  • La prise importante de poids : où la peau, trop étirée va se craqueler au niveau du derme
  • Une peau naturellement pauvre en collagène

Comment minimiser les risques d’en avoir ?

S’il est conseillé d’hydrater son corps régulièrement pour redonner souplesse et élasticité à la peau, il faut faire attention à bien s’hydrater (eau) et à nourrir convenablement sa peau (huiles, crèmes, …). L’intérieur du corps est donc tout aussi important que l’extérieur. On peut facilement trouver des crèmes riches en collagène prévues à cet effet (anti-vergetures) en pharmacie, même si je préfère tout de même les huiles végétales.

Huiles Végétales : mon top 3

Huile d’olive : prix abordable, se trouve facilement et partout, nourrit bien la peau et ne sent quasiment rien une fois appliqué

Huile de coco : sent divinement bon

Huile de souchet : parfum subtil, rend élasticité et souplesse à la peau

 

Ce qui a marché pour moi :

Après la douche : je me massais le corps (oui oui, tout le corps!) avec de l’huile d’olive vierge extraite à froid ou de l’huile de coco

Dans la journée : je massais mon ventre avec un peu d’une de ces huiles quand j’y pensais (deux à trois fois par jour) ainsi que le soir avant de me coucher, et je buvais au moins 1L d’eau.

La nuit : je me levais régulièrement (merci bébé qui appuyais généreusement sur ma vessie ^^’) et je buvais quelques gorgées d’eau à chaque réveil; j’étais assoiffée !

Mon truc à moi pour boire suffisamment dans la journée, c’était de garder près de moi une bouteille d’eau d’1L que je commençais le matin : je la terminais le soir et la remplissais pour la nuit. En général elle était vide le lendemain matin, et je savais que j’avais bu mes 2L d’eau quotidiens (sans forcer qui plus est…).

La couleur des vergetures a t-elle une importance ?

Sa couleur traduit en général le niveau d’inflammation de la vergeture : comme une cicatrice basique, la vergeture a d’abord une couleur violacée puis elle devient plus ou moins claire avec le temps.

Peut-on les faire disparaître ?

Hélas, non. Comme expliqué plus haut, la vergeture est en fait une lésion du derme, une cicatrice. Elle s’atténue donc avec le temps mais ne disparait pas complètement. On peut en prendre soin, en la massant, pour l’estomper, avec les produits nourrissants adéquats.

 

Saviez-vous que nous pouvions également avoir des vergetures suite à une perte de poids significative. Je ne savais pas que cela était possible ! Je dois avouer que ça m’intrigue un peu… Je pensais que la perte de poids mettait simplement en évidence les vergetures qui étaient déjà présente sur le corps… Est-ce déjà arrivé à l’une d’entre vous, ou à un/e proche ? Voici une piste à approfondir !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *