Apprendre le chinois en 6 mois : mon défi

J’ai toujours été intriguée par l’Asie en général mais c’est sur le japonais que je jette en premier mon dévolu à 15 ans. J’apprend dans les livres, je regarde mes animes préférés en VOSTFR et je découvre la J-pop. Plus tard je découvre les dramas et mon amour pour le continent asiatique ne cesse de grandir : il est tellement différent du notre ! A côté de ça, je me disais qu’un jour peut-être, je tenterais d’apprendre le chinois, cette langue si complexe dont tout le monde parle et à laquelle quasiment personne n’ose se frotter. “Oui, mais pas maintenant”. Si bien, qu’aujourd’hui, 10 ans plus tard, je me rend compte qu’il n’y a pas vraiment de bon moment pour entreprendre un projet. Je me suis simplement laissée guidée par ma peur : peur de mal faire, de ne pas être suffisamment encadrée, d’arrêter aussi vite que j’avais commencé par manque de compréhension et de régularité… C’est simple, à force de vouloir que tout soit parfait, je n’ai rien fais du tout. Alors vous imaginez bien que lorsque les petits mandarins m’ont proposé d’essayer leur méthode d’apprentissage, j’y ai vu là une occasion en or de me rattraper !

Les petits mandarins, qu’est-ce que c’est ?

lespetitsmandarins.fr c’est un site internet sur lequel on peut facilement apprendre le chinois grâce à une méthode révolutionnaire en la matière : celle de la grande muraille des caractères.
Vigdis, la créatrice de cette méthode, a appris le chinois par ses propres moyens et a par la suite mis au point un logiciel permettant de faciliter l’apprentissage de la langue. Autant vous dire qu’elle connait les difficultés que rencontrent les français quand ils débutent le mandarin. Cependant, elle a su les contourner pour rendre la grande muraille des caractères si simple et pédagogique qu’elle convient aux enfants dès 4 ans !
Julien, chef de projet et développeur référent dans les langages de programmation Web, fait tout pour rendre l’interface de navigation la plus intuitive possible tandis qu’Élodie, charmante illustratrice de l’équipe, apporte une touche de Pep’s à l’ensemble grâce à ses jolis dessins.

La grande muraille des caractères

Chaque chapitre se présente sous forme de “marche” à franchir et il y en a 25 en tout. Chaque marche est composée d’une leçon d’histoire, une leçon de vocabulaire et une série d’exercices pour pratiquer ce vocabulaire fraichement appris. Voici mon avis après 2 semaines d’apprentissage :

  • La leçon de grammaire est très simple et concise, ce qui permet une compréhension facile, même pour les plus petits.

  • Les leçons de vocabulaire sont composées d’une dizaine de mots retranscrits en français

  • Les enregistrements sont clairs et audibles
  • L’ordre de tracé des idéogrammes est précisément indiqué pour chacun d’entre eux
Comment tracer l’idéogramme “femme”
  • Pas de pin-yin (retranscription phonétique du chinois) : au début ce que je pensais être un sérieux handicap s’est avéré être d’une grande aide car pas de pin-yin = plus de concentration sur la phonétique et l’écriture
  • Les exercices sont ludiques et on apprend sans vraiment s’en rendre compte grâce aux répétitions

  • On ne peut pas passer à la leçon suivante sans avoir terminé la précédente
  • L’interface est pensée de manière à ce que les parents n’aient pas besoin d’apprendre en même temps que les enfants. Ils peuvent se contenter de les guider dans les exercices, le logiciel se charge du reste.

 

Ce que j’ai appris en 2 semaines

  •  20 mots écrits et parlés
  • Une initiation à l’histoire de la Chine à travers son écriture
  • Mon oreille est de plus en plus sensible à la phonétique

 

Quel est le secret d’un bon apprentissage ?

Il n’y en a pas : il faut être régulier dans ses leçons (je suis sûre que je ne vous apprend rien, pour le coup) et si on est motivé c’est encore mieux. Personnellement, je travaille mille fois mieux quand le sujet m’intéresse ! Pour un ancrage profond des bases, je pense qu’il est préférable de se réserver 15 minutes tous les jours pour relire son chapitre plutôt que 2h par semaine. Même si ça semble peu, les leçons sont moins espacées et le temps de concentration optimal durant ce quart d’heure tandis que si vous choisissez de travailler 2h/semaine, vous devrez faire quelques pauses (et donc vous re-concentrer à chaque fois) sans oublier que la dernière leçon remontera déjà à une semaine ! Maisvous pouvez aussi faire une grosse séance de travail dans la semaine, suivie d’un peu de pratique tous les jours…  Gardez à l’esprit que dans tous les cas, vous devez choisir la méthode qui vous convient le mieux.

 

Le prix

L’accès à la première marche est entièrement gratuite. Puis vous pouvez, si la méthode vous séduit, souscrire à un abonnement mensuel ou annuel en forfait classique (9.95€ mensuel ou 8.30€ annuel) ou premium (14.95€ mensuel ou 12.50€ annuel). Toutes les offres sont sans engagement et vous avez également la possibilité d’offrir un forfait à un proche, ou de souscrire à un forfait de groupe en tant que professionnel (école, comité d’entreprise, association, …). 

 

Pour conclure

J’ai été agréablement surprise par la méthode proposée par les petits mandarins, car je dois avouer que même si j’étais excitée à l’idée de me lancer dans cette aventure, je partais avec un peu d’appréhension. Mais craintes ont vite été balayées quand j’ai passé la première marche et que j’ai constaté les progrès que j’avais fais. J’ai vraiment hâte qu’une application soit disponible !

 

Mon défi

 

J’ai trouvé ça impressionnant car je ne me croyais pas capable de parvenir à apprendre tant de choses en si peu de temps, pas en mandarin en tout cas ^^’ Quoiqu’il en soit, je compte bien continuer sur cette voie et pour voir de quoi je suis capable je me suis lancée un petit défi personnel : celui d’arriver à parler chinois en 6 mois.

 

 Cet article vous a plu ? épinglez-le !

 

Je vous souhaite à tous une excellente année du Chien !

 

Connaissiez-vous les petits mandarins ? Que dites-vous de cette méthode d’apprentissage du mandarin ?

Article non sponsorisé

Share Button



2 thoughts on “Apprendre le chinois en 6 mois : mon défi”

  • J’ai été captivée par ton article ! C’est un chouette défi à relever et surtout loin d’être évident. Mais comme tu l’as dit, avec la bonne méthode et les bons outils, rien n’est impossible ! Ma meilleure amie a apprit le coréen par ses propres moyens et franchement, si elle avait eu ses mêmes outils pour son apprentissage, je pense qu’elle aurait été ravie ! Belle découverte et bravo à toi pour tenter ce projet ! J’espère que tu réussiras à faire ce défi 🙂 Bonne continuation, bisous

    • Waow le coréen me semble si difficile pour l’instant, mais j’ai hâte de pouvoir apprivoiser cette langue à mon tour. Ton amie est bilingue aujourd’hui ? Merci beaucoup pour ton commentaire et tes encouragements qui me vont droit au cœur, à très bientôt sur le blog 🙂 !

Laisser un commentaire