D’un naturel plutôt bordélique organisée (malgré le fait que ma mère me répète sans arrêt que ça n’a pas toujours été le cas…) j’ai toujours considéré le ménage comme une corvée pas trop pénible quand on décide de s’y mettre vraiment… et qu’on a pas trop mis le b*****  souk entre deux séances. Néanmoins, on aimerait tous passer moins de temps à faire le ménage, on ne peut pas dire que ce soit une passion pas vrai ? Bon, sauf si vous ressemblez à Marie Kondo… D’ailleurs, je ne remercierais jamais assez ma blopine Blondie Birds (vous pouvez retrouver son article juste ici) de m’avoir permis de remporter le prix de son concours : « La magie du rangement » de Marie Kondo.  Les promesses de ce bijoux : ranger une fois, et ne plus avoir à le faire avant plusieurs mois. Alléchant n’est-ce pas



La méthode konmari, qu’est-ce que c’est ? 


Il s’agit de la méthode de rangement mise au point par la spécialiste du rangement Marie Kondo, jeune femme japonaise qui étudie la matière depuis sa plus tendre enfance. Elle a appliqué de nombreux conseils concernant le rangement et a testé énormément d’astuces pour … ne pas retenir grand chose de celles-ci finalement, si ce n’est les choses à absolument ne pas faire ! En effet, les méthodes dites de rangement traditionnelles sont géniales sur le court terme mais absolument pas sur le long terme. Finalement, la politique de Marie, c’est de se concentrer sur ce qu’on veut vraiment garder, et de se débarrasser du reste. Si notre maison n’est remplie que d’objets suscitant en nous la joie, c’est plus naturellement qu’elle restera en ordre. De même, prendre l’habitude de remettre les choses à leur place est important. C’est quelque chose qu’on apprend  faire quand on est enfant, mais j’avais visiblement oublié le principe en chemin ^^’


Ranger, d’accord, et après ? 


C’est ça le truc. Après notre fameuse séance de rangement intensive on y voit plus clair, un peu comme après une séance de méditation : on n’a gardé que le principal, on va droit au but. A la différence près que le résultat dure nettement plus longtemps que d’habitude. Les conséquences d’une maison en ordre sont : 

une maison plus propre : on fait le ménage plus souvent, beaucoup moins longtemps (car tous les recoins sont accessibles) et mieux (pour les mêmes raisons)

un esprit plus vif : on a appris à faire des choix importants (quoi garder et quoi jeter), on est conscient de ce qui fait partie de notre vie et on se débarrasse du superflu.

un corps plus sain : ça vous est déjà arrivé de prévoir quelque chose et de ranger machinalement un torchon qui traînait, puis de mettre vos chaussettes oubliées dans l’entrée dans le panier de linge sale au passage et ainsi de suite et ne pas voir le temps défiler ? Une maison en ordre permet de se focaliser sur l’essentiel. Vraiment.

« Ce sera comme si votre vie était touchée par la grâce. Le rangement de votre maison est la magie à l’origine d’une vie heureuse et animée »  

Marie Kondo

La méthode Konmari


Il y a quelques fondamentaux à connaître avant d’attaquer le ménage de votre vie.

On range par catégorie et non par pièce comme c’est souvent le cas car les objets d’une même catégorie peuvent se retrouver un peu partout dans la maison.

On centralise tout au même endroit : chaque chose à sa place, on peut ainsi tout de suite définir où est quoi.

On range en une seule fois, pas en 50. Le but ici est de réaliser une prise de conscience radicale, il ne faut donc pas prendre de pause pendant le processus de rangement de chaque catégorie (mais vous avez le droit de manger et d’aller au petit coin !).

Puisque nous devons garder ce qui nous procure de la joie et se débarrasser du reste, Marie Kondo nous conseille de commencer par les vêtements, puis d’enchaîner avec les livres, les papiers et les petits objets (qu’elle appelle « kodomo »). Commencer par les vêtements nous permet d’affiner notre prise de décision plus facilement qu’en commençant par des photos souvenirs..


La méthode Konmari et moi


Plus j’avançais dans la lecture du livre et plus j’avais hâte de commencer à appliquer les conseils de Marie (ma nouvelle copine <3). Sérieusement, je passais déjà beaucoup de temps à ranger et j’avais aussi essayé plus d’une méthode alors qu’avais-je à perdre ? Rien-du-tout, et si le livre tenait ses promesse, c’était plutôt carrément le contraire.

Je tenais à finir les chapitres concernant les méthodes à adopter (concernant le pliage des vêtements ou le rangement de certains objets) car je ne voulais pas interrompre ma séance pour reprendre la lecture, ou pire, pour chercher un passage spécifique (le cauchemar…).

J’ai ensuite suivi les conseils à la lettre : d’abord les vêtement, puis les livres, les papiers, les kodomos et objets affectifs (lettre d’amour, photos, souvenirs précieux, etc…). Moi qui pensais aller plutôt vite, j’ai passé un temps fou à trier, je ne voyais pas le temps passer. Et à la fin de la journée, je me surprenais à continuer de ranger par-ci par-là certaines choses qui me paraissaient soudain évidentes…

Pour vous donner une idée du travail à faire, je vous ai fait (non sans honte…) un petit avant / après d’une partie de mon dressing :

Avant

Après

Les cartons sont sommaires, j’ai fais avec ce que j’avais immédiatement sous la main. Je me suis débarrassée de plus de 2/3 de mes vêtements, et j’ai bien l’impression de ne plus avoir grand chose quand je compare les photos pourtant quand j’ouvre mon armoire je ne vois que des vêtements que j’adore et curieusement, je ne dis plus que « je n’ai rien à me mettre« …

Au final, j’étais plutôt fière de mon travail, je passais souvent devant mon armoire rien que pour l’admirer ! Je me disais que ce serait vraiment génial si ça pouvait durer et je dois admettre que c’est la première fois que tout reste absolument impeccable aussi longtemps, sans aucune retouche en cours de route !


Vous pouvez découvrir les différentes version du livre en cliquant sur les images ci-dessous :


""« > La version de poche
Et la version manga !

Quelles sont les méthodes de rangement qui ont le mieux marché pour vous jusqu’à aujourd’hui ?

Cet article t’a plu ? épingle- le !

Share Button

Étiquettes :