Table des matières ( clique ici pour l'afficher -> )

Avant de devenir maman, je ne me posais pas la question de savoir si je dormirais ou pas avec mon bébé. Je me disais simplement que les choses se dérouleraient en fonction des besoins de chacun. Le fait de dormir avec mon enfant me semblait être quelque chose de naturel. Je n’étais ni particulièrement pour, ni forcément contre. J’ai pratiqué le cododo avec ma fille dès sa naissance et depuis quelques temps, j’en entend beaucoup parler autours de moi. Ainsi, il me semble nécessaire de s’arrêter quelque instants sur ce point. Et si on en parlait ?

Le Cododo, qu’est-ce c’est ?

 

Définition canadienne : le cododo, ou « cosleeping » en anglais, désigne le fait de dormir dans la même pièce et non dans le même lit.

Définition française : le cododo désigne l’action de faire dormir bébé dans le même lit que les parents. On retiendra donc ici le sens français du terme, et non canadien.

 

Les faits officiels

 

Que ce soit en France ou au Canada, les professionnels de la santé déconseillent vivement de faire dormir bébé dans le même lit que les parents pour la raison suivante :

  • il y a un risque d’écraser / d’étouffer bébé dans son sommeil : en effet, les derniers jours de grossesse et les premiers jours en tant que maman sont particulièrement éprouvants autant physiquement que psychologiquement, la fatigue est donc très intense et les risques pour le bébé plus élevés (surtout si l’un des parents a pris un somnifère…). De plus, la couette et oreillers représentent également un danger potentiel.

Il est donc déconseillé :

  • de faire dormir bébé dans le même lit que ses parents (ou que tout autre adulte ou enfant)
  • de le coucher sur un lit ou un fauteuil défait, même temporairement
  • de faire dormir bébé avec couvertures / doudous / oreillers ou tout objets mous pouvant entraver sa respiration pendant son sommeil

En revanche :

  • il est bénéfique pour les parents (souvent pour maman) de faire dormir bébé dans la chambre parentale : c’est extrêmement rassurant, surtout les premiers mois, de savoir bébé juste à côté, « au cas où ».

Pourquoi j’ai pratiqué le cododo

 

Avec toutes les recommandations de ne pas dormir avec son bébé, on peut se demander ce qui m’a poussée à tenter l’expérience…

Mon cas est assez particulier car ma fille se réveillait dès qu’on la posait et ne dormait que quand elle était sur moi ou vraiment pas loin de moi (pratique n’est-ce pas …?). Elle a donc dormi dans notre lit pendant 3 mois, puis dans son lit, toujours dans notre chambre, jusqu’à ses 10mois. Par la suite, nous avons déménagé et elle a tout de suite eu sa chambre dans notre nouveau chez nous.

De toute façon, ma fille et moi avons tissé un lien fort dès la grossesse : elle réagissait à certaines stimulations et nous avions alors établies notre propre moyen de communication. J’avais tellement hâte de la rencontrer ! Cette complicité faisait que je savais déjà qu’il me serait impossible de faire chambre à part. Pour être honnête, savoir mon bébé si loin de moi m’angoissait : comment réagir assez vite s’il arrivait quelque chose ? Comment savoir s’il y avait quelque chose …? 

J’admire le sang froid des parents qui font chambre à part dès le retour à la maison car j’en aurait été incapable.

Les inconvénients du cododo

  • pas de vie conjugale : bon, en même temps, on ne peut pas reprendre les câlins immédiatement après l’accouchement alors autant en profiter pour renforcer les liens avec son bébé non ?

Les avantages

  • renforce le lien parent-bébé : on est (encore plus) attentif au moindre signe de bébé, on apprend à décrypter ses mimiques, sa respiration, …
  • c’est rassurant : de le savoir si près
  • le sommeil de maman se synchronise en quelques sortes avec celui de bébé
  • le corps de maman est source de chaleur : bébé n’aura pas froid
  • facilite l’allaitement : maman n’a pas besoin de rester réveillée pendant les tétées de bébé, ce qui lui permet de rattraper un sommeil précieux

Les idées reçues

-> Nous avons pratiqué le cododo pendant 3 mois entiers et ma fille n’a pas fait « d’histoires » quand est venu le temps pour elle d’avoir sa propre chambre.

-> Notre fille n’est pas plus capricieuse pour autant

-> Elle est très curieuse du monde qui l’entoure et tente plein d’expériences (aux dépends de maman…)

Les précautions à prendre

  • il faut s’assurer que Papa est conscient de la présence de bébé dans le lit, quitte à le réveiller (c’est ce que je faisais, même si notre fille ne dormait pas entre nous)
  • bien caler bébé avec des oreillers à placer sous le matelas pour le ré-hausser légèrement

Aujourd’hui

 

Minipuce a 14mois et ne dort plus dans son berceau : elle s’énervait facilement sur son lit au réveil, nous avons donc décidé qu’il était temps pour elle d’avoir un lit pour enfants, mais avant il était important pour nous de s’assurer qu’elle puisse rester sur le lit sans en tomber. C’est pourquoi nous avons placé son lit au sol pour le moment, entouré de coussins moelleux. La nuit nous laissons la porte de sa chambre ouverte et elle vient nous réveiller le matin, souriante et heureuse… que du bonheur !

Pour conclure

 

Finalement, il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière de faire : un enfant pourra avoir besoin de plus ou moins de proximité avec ses parents que ses grands frères et sœurs. Chaque enfant est unique

J’ai adoré ces mois de co-sleeping avec ma fille, ils sont pour moi synonymes de douceur et de tendresse. J’ai essayé de profiter de chaque instants et je ne regrette pas du tout mon choix. Il arrive que notre fille dorme avec nous parfois, mais ça reste rare (fièvre, du mal à dormir, …).

 

Cet article t’a plu ? Épingle-le !

 

 

 

Et vous, que pensez-cous du cododo ? Plutôt adepte ou pas du tout ? Pourquoi ça ?

 

 

Share Button