Table des matières ( clique ici pour l'afficher -> )

Une méthode toute simple avec un ingrédient qu’on a déjà dans notre cuisine, ça te tente ? 

S’il y a bien une chose contre laquelle on peut se sentir impuissante lorsqu’on est jeune maman, ce sont les fameuses rougeurs sur les fesses toutes délicates de notre bébé. 

Voici un remède tout simple pour apaiser et soigner ses petits maux sans l’exposer à certains produits toxiques contenus dans la plupart des crèmes prévues à cet effet : le vinaigre ! Je te conseille le vinaigre de cidre ou le vinaigre blanc. 

Si tu suis le blog depuis quelques temps, tu auras remarqué mon amour pour cet ingrédient miracle. Et cette méthode prouve à quel point il est génial.

J’étais tout de même un peu sceptique au début car j’avais peur que ce soit trop acide pour la peau de ma puce mais pas du tout : si le pH du vinaigre est acide, il favorise en fait l’alcalinisation du sang une fois assimilé par l’organisme. Pour faire simple, certains aliments industriels très raffinés ainsi qu’un mode de vie malsain (pas assez de sommeil, beaucoup de stress, exposition à des produits chimiques, etc) rendent nos cellules acides, ce qui favorise les maladies. En clair, un environnement acide fragilise l’ensemble du corps quand un milieux alcalin le renforce. Et certains aliments et plantes permettent de restaurer cet état.

Comment faire ? 

J’ajoute environ 4 cuillères à soupe de vinaigre blanc dans le bain de ma fille sachant qu’elle prend presque de bains « de grands« . Si ton petit bout se baigne encore dans une baignoire pour petits, je te conseille de réduire la dose à 1 cuillère à soupe de vinaigre. Ce sera suffisant pour adoucir l’eau et la rendre moins agressive pour la peau.

Après le bain

Bien sécher bébé en tapotant doucement avec la serviette (c’est mieux que de frotter), puis hydrater son corps avec une crème spéciale pour les peaux sensibles (de chez Weleda par exemple) ou une huile végétale, comme l’huile d’olive, qui nourrit et garde la peau souple et élastique ou plus particulièrement pour la zone de la couche, l’huile de coco qui est antiseptique et cicatrisante.

Pour résumer

  • on ajuste la quantité de vinaigre à la quantité d’eau dans le bain 
  • on sèche bien après le bain
  • on hydrate toujours avec une crème naturelle ou une huile végétale
  • on aère au possible la peau de bébé en le laissant le plus souvent possible sans couche
  • on peut renouveler deux fois par semaine sans problème, même si bébé est guérit !

Et voilà ! 

Parfois les meilleures choses sont les plus simples… et placées juste sous notre nez 😉

N’hésite surtout pas à me dire si tu as essayé et ce que tu en penses, j’attend ton retour avec impatience !

Cet article t’a plu ? Pense à le partager et à l’épingler pour le retrouver plus facilement 😉