Entre nous, qu’y a t-il de mieux que de se lover dans un plaid pour lire notre livre préféré (du moment bien sûr) ? Rien, bien sûr. La lecture ouvre les portes de l’imaginaire : deux personnes lisant le même livre peuvent l’interpréter de différentes manières ! On s’en sert dans tous les domaines et les livres recèlent une richesse inestimable : souvenirs, savoir, éveil sensoriel…

S’ils nous procurent autant de bien-être, nous aimerions savoir, et à juste titre, comment transmettre le goût de la lecture à nos enfants. Pour les amoureux de la lecture, les points suivants sembleront naturels à appliquer. Pour les autres, c’est l’occasion de découvrir avec bébé !

L’habitude

Voir des livres un peu partout dans la maison permet de s’y familiariser passivement. Il peut y en avoir dans la cuisine, les chambres, le salon… 

Si tu préfères garder une pièce spécifique dédiée à la lecture, je te conseille d’en mettre en vue dans la chambre de bébé et dans la tienne un livre sur le lit ou sur ton bureau suffit, l’idée étant de montrer qu’ils font partie de la vie quotidienne.

La diversification

Mangas, bandes dessinées, livres de cuisine, encyclopédies, contes pour petits et grands, magazines… Il y en a tellement ! 

Tout ça montre qu’il y en a pour tous les goûts et donc il y en a forcément un qui nous correspond 😉

En gros, tout le monde peut lire qu’importe son profil : on brise les préjugés et on travaille l’ouverture d’esprit.

 

Montrer l’exemple 

Les enfants apprennent beaucoup par mimétisme : c’est à dire qu’ils nous imitent, et ce avant même de comprendre pourquoi ils font ce qu’ils font. C’est pourquoi l’exemple prend tant de place dans l’éducation, le travail, les relations avec autrui, et tant d’autres domaines. Concrètement, on gagne plus de temps et d’énergie à montrer le bon exemple, qu’en expliquant le pourquoi du comment d’une action, même si cette action est quand même nécessaire.

On peut : 

  • Lire soi-même : en montrant à l’enfant qu’on aime ça, on a de grandes chances d’éveiller sa curiosité vis-à-vis des livres
  • S’accorder des petites pauses détentes dédiées à la lecture
  • Montrer que les livres sont également source d’information au même titre qu’Internet : l’information est certes différentes mais souvent plus fiable, et surtout, unique.

Raconter des histoires

On peut intégrer cette habitude dans la routine du soir par exemple : Bout de choux sera curieux de découvrir toutes ces histoires que vous lui racontez, par lui même. Il voudra rapidement vous raconter des histoires à son tour, partager ses histoires préférées… Quand ce sera le cas, il faudra l’encourager dans ce sens !

Le laisser libre de ses choix

C’est peut-être le point le plus important de tous car même en mettant parfaitement en application les points cités plus haut, lire sous la contrainte ne procure pas de plaisir. Ça demande du temps et de l’investissement de susciter l’intérêt d’un enfant mais les résultats sont durables : c’est un magnifique cadeau pour la vie !

Cet article t’a plu ? Épingle-le !